Affiche du film Mission Impossible 5 : Rogue Nation
Jugé bien trop incontrôlable, le groupe Mission Impossible est démantelé par le gouvernement américain tandis que leur leader, Ethan Hunt, est traqué par une mystérieuse organisation : Le Syndicat.
Après avoir fait des étincelles avec l’excellent thriller Jack Reacher, le duo Christopher McQuarrie / Tom Cruise se reforme pour enfin allumer la mèche de Mission Impossible et offrir le meilleur épisode de cette licence cinématographique.
Un retour aux sources en forme d’hommage (avec clin d’œil au générique original et disque vinyle qui s’autodétruit) qui retrouve l’esprit de la série, dénaturée depuis le premier film pour mettre en avant le personnage interprété par Tom Cruise au détriment de son groupe.
Ici, l’équipe reprend petit à petit sa place autour de Ethan Hunt et le scénario fait de nouveau la part belle aux manipulations, infiltrations et coups de théâtre qui faisaient le charme du célèbre programme télé. Le rôle principal féminin se voit aussi plus étoffé. Rebecca Ferguson loin de jouer les jolis faire-valoir a autant d’importance dans l’intrigue que Barbara Bain en son temps.
Que les amateurs d’action se rassurent, Christopher McQuarrie n’oublie pas d’insérer dans son récit une bonne dose de cascades et de sensations fortes et prouve, une nouvelle fois, qu’il n’a pas son pareil pour filmer les courses poursuites.
Tout comme il a le bon goût d’apporter un peu d’humour à ces aventures en étoffant le rôle de Simon Pegg (au détriment de Jeremy Renner relégué au second plan) et en continuant de creuser le sillon de l’autodérision qui avait plutôt réussi à sa vedette dans Edge of Tomorrow.

Photo Rebecca Ferguson en position de tir sexy
La mise en scène élégante (Ah, ce plan sensuel sur les longues jambes de Rebecca Ferguson s’apprêtant à faire feu…) aux ambiances travaillées (rappelant l’atmosphère d’anciens films d’espionnage comme Le troisième homme) achève de donner à ce Mission Impossible : Rogue Nation toutes les qualités requises pour un divertissement haut de gamme.
Vivement le prochain film du tandem pour qui, désormais, rien ne semble mission impossible.

Cliquez ici pour voir la bande annonce.

Haut de la page d’accueil