Affiche du film Hitman : Agent 47
Après avoir raté sa cible en 2007, lors d’une première adaptation cinématographique d’un jeu vidéo à succès dont il est le héros, l’agent 47 revient pour une nouvelle mission et ne parvient toujours pas à faire mouche.
C’est ballot, surtout pour un tueur à gages réputé infaillible.
Mais à force d’user de la même formule dans tous les films d’action récents (acteur principal inexpressif au physique de garçon boucher, combats et poursuites montés à la serpe, tueries numériques où l’humain devient aussi insignifiant qu’un insecte) le pauvre agent, présenté comme un as de l’infiltration, ne peut même plus compter sur l’effet de surprise.
On suit donc ses nouvelles aventures avec l’ennui poli d’un spectateur de jeu vidéo auquel on aurait interdit de toucher aux manettes tandis qu’Aleksander Bach s’évertue à jouer de la grosse caisse plutôt que de nous offrir une symphonie de coups de théâtre.
Tuant !

Cliquez ici pour voir la bande annonce.

Haut de la page d’accueil