Un papa et une maman, qui ont perdu en quelques mois « 20 ans d’économies » (sic) pour faire soigner leur petit dernier dans un hôpital, décident de partir s’installer en famille à la campagne.
Mais ces corniauds ne trouvent rien de mieux que d’acheter une bâtisse isolée et sinistre, cernée de corbeaux, dont la rumeur prétend qu’elle est hantée.
Jess, l’adolescente de la famille, et son petit frère vont en faire la douloureuse expérience.
La rencontre entre Kristen Stewart (future vedette amorphe de Twilight) et les frères Pang (les cinéastes de The eye) n’a rien d’originale et ne fera pas date dans l’histoire du cinéma fantastique.
Avec son intrigue truffée d’incohérences et ses fantômes grisâtres – qui se déplacent avec l’aisance d’une araignée arthritique – le film fait vraiment pitié et se contentent de recycler les vieux poncifs du film d’horreur, dont Wes Craven et ses Scream s’étaient pourtant largement moqués.
Comme d’habitude, le moindre déplacement inattendu est souligné par une bande son tonitruante et quand on dit a l’héroïne que des choses inquiétantes se passent à la cave (merci aux réalisateurs de nous avoir épargné le grenier…) et bien elle y va… Forcément !
Non, si horreur il y a, il se trouve dans l’emploi systématique de la pauvre Jodelle Ferland pour jouer les fantômes ou la proie des monstres et des maniaques. De Silent Hill à la série Kingdom Hospital en passant par Tideland et Twilight, hésitation rien n’est épargné à la pauvre petite qui joue ici le rôle… d’un garçon ! Il y en a qui ont fréquenté les hôpitaux psychiatriques pour moins que ça.
Quoi qu’il en soit, loin de faire des étincelles, le film des frères Pang a tout du pétard mouillé !

Cliquez ici pour voir la bande-annonce.