Propulsé hors de son orbite, la lune menace de s’écraser sur notre planète. Heureusement qu’Elon Musk, SpaceX et une bande de sympathiques conspirationnistes sont là pour nous sauver…

Amel Bent, poétesse de ce début de 21ᵉ siècle, l’avait compris avant tout le monde : « Viser la Lune
Ça ne lui fait pas peur
Même à l’usure
Il y croit encore et en cœur. »
Roland Emmerich était-il dans la lune au moment du tournage de son nouveau film ? En tous cas, la lune de miel entre le cinéaste et son public risque fort de prendre fin avec Moonfall, sorte de pot (vraiment) pourri de ses précédents films mêlant le raz de marée du Jour d’après aux cataclysmes de 2012 et à l’invasion extraterrestre d’Independence Day.
Car ce n’est pas le tout de promettre la lune, et de tenter de nous la faire voir en plein midi, encore faut-il proposer un scénario qui tienne, un peu, la route et ne soit pas aussi creux et superficiel que cette lune artificielle.
Depuis des lunes, Emmerich cultive poncifs et invraisemblances pour tenter de décrocher la lune au box-office sauf que, cette fois, il y a vraiment de quoi en faire tomber les spectateurs les mieux disposés…