Affiche du film Legend
Durant les années 60, les jumeaux Kray furent les gangsters les plus puissants de Londres. Jusqu’à ce que l’un d’eux tombe amoureux…
Avec sa reconstitution soignée et sa distribution de haute volée, Brian Helgeland peaufine son film dans les moindres détails pour permettre à la double composition de Tom Hardy de s’exprimer totalement.
Une prestation véritablement bluffante qui parvient à faire coexister les deux frères dans un même espace tout en donnant à chacun une réelle personnalité.
Mais une performance desservie par une mise en scène plate en manque d’inspiration (un comble pour le réalisateur du nerveux Payback) et par une voix off féminine qui, à force d’avoir toujours un coup d’avance sur le spectateur, finit par émousser l’intérêt pour le récit.
Trop convenu et superficiel malgré quelques coups d’éclat, Legend n’est pas à la hauteur des attentes suscitées par son titre.