Affiche du film Paddington
Un petit ours péruvien quitte sa forêt natale pour trouver refuge à Londres.
Mais il découvre bien vite que les londoniens ne sont pas aussi accueillants envers les étrangers que le lui avaient raconté son oncle et sa tante. Jusqu’à ce que, sur le quai d’une gare, le destin lui fasse croiser la route de l’excentrique famille Brown…
Cette gentille comédie familiale, qui prône le respect de l’étranger et de ses différences, a tout pour plaire, à part peut-être une mise en scène un peu trop standardisée.
Ni mielleuse, ni surexcitée, elle réussit l’adaptation des célèbres livres pour enfants de Michael Bond sans prendre les jeunes spectateurs pour des truffes.
L’animation de Paddington est sidérante de « réalisme » et rend tout à fait crédible les aventures du petit ours au duffle-coat bleu parmi les humains.
Et c’est de bon cœur que l’on s’amuse, et que l’on rit même, aux nombreuses gaffes de l’ourson candide. D’autant qu’il a fort à faire avec la méchante de service : une Cruella d’Enfer de la taxidermie interprétée par une surprenante Nicole Kidman.
Il est toujours difficile de manier les bons sentiments, surtout dans un film pour enfants, car il faut qu’ils aient du cœur.
Ça tombe bien, Paddington en a un gros comme ça !

Cliquez ici pour voir la bande annonce.

Haut de la page d’accueil