Affiche du film Happy Birthdead 2 You
Alors qu’elle pensait avoir échappé à la boucle temporelle qui lui faisait revivre chaque jour son assassinat, Tree découvre que son cas n’est pas isolé et qu’il existe un univers parallèle au nôtre où c’est à nouveau sa fête mais avec de nombreuses variantes…
Au lieu de s’endormir sur ses lauriers et de refaire le même film en boucle, Christopher Landon profite de cette suite pour s’amuser à transformer tout ce que les spectateurs de Happy Birthdead tenaient pour acquis grâce à l’utilisation astucieuse d’un multivers (concept démocratisé au cinéma par les films de super héros). En redistribuant les cartes et les rôles, il transforme sa farce horrifique en une comédie de science-fiction joyeusement décalée portée par l’abattage (c’est le cas de le dire…) de Jessica Rothe, épatante en étudiante très énervée qui ne s’en laissera plus conter.
Distrayant, Happy Birthdead 2 You fait mentir l’adage selon lequel une suite n’atteint jamais le niveau de l’original. Preuve qu’avec un peu d’imagination, d’humour et une pointe d’émotion, rien n’est impossible.