Affiche du film Hyper Tension
Un tueur à gages, empoisonné pendant son sommeil, n’a plus qu’une heure à vivre.
Bien décidé à se venger, il doit retarder les effets du poison.
Sa méthode ? Se stimuler en permanence pour empêcher son taux d’adrénaline de descendre sous un seuil qui serait fatal pour son cœur.
Variation humaine sur le thème de Speed de Jan de Bont (1994), Jason Statham reprend le rôle du bus dans une course contre la montre déjantée portée par la mise en scène bien secouée de Mark Neveldine et Brian Taylor qui colle aux basques – et à la chemise d’hôpital ouverte dans le dos – de l’acteur qui passe son temps à cavaler et à se droguer tout en cognant, tuant, baisant et tranchant tout ce qui bouge dans un film hommage aux jeux vidéo dont la bêtise assumée s’avère réjouissante à force d’excès même si, une fois le grand huit terminé, la pression retombe aussi rapidement que l’intérêt pour cette critique vite expédiée.

Cliquez ici pour voir la bande annonce.

Haut de la page d’accueil