Affiche du film Sin City : j'ai tué pour elle
Retour à Sin City et à ses récits policiers graphiques, violents et sexy.
Neuf ans après le premier opus, Sin City : j’ai tué pour elle n’est plus qu’un joli écrin dont le contenu s’est éteint.
Une suite d’images chics pour des affrontements à peine chocs plombés de monologues tocs.
Quant au réalisateur et aux comédiens : chacun son péché.
Robert Rodriguez : j’ai rempilé pour elle.
Josh Brolin : j’ai cachetonné pour elle.
Mickey Rourke : j’ai cabotiné pour elle.
Jessica Alba : j’ai remué du popotin pour elle.
Joseph Gordon-Levitt : j’ai morflé pour elle.
Rosario Dawson : j’ai meublé pour elle.
Eva Green : j’ai ôté mes fringues pour elle. (Et fait mes gros yeux Green !)
Bruce Willis : j’ai hanté pour elle.
Juno Temple : j’ai été menottée pour elle.
Lady Gaga : j’ai gagatisé pour elle.
Ray Liotta : j’ai limé pour elle.
Dennis Haysbert : j’ai cogné pour elle.
Stacy Keach : j’ai été salement grimé pour elle.
Powers Boothe : j’ai grimacé pour elle.
Christopher Lloyd : j’ai rejoué au Doc pour elle.
Marton Csokas : j’ai débité deux répliques pour elle.
Christopher Meloni : j’ai fliqué à Mort pour elle.
Jaime King : j’ai joué double pour elle.
Jamie Chung : j’ai sabré à la chaîne pour elle.
Et le spectateur dans tout cela ?
Il devrait suivre l’exemple de Clive Owen, qui a judicieusement détalé devant elle.
Sinon, il risque fort de somnoler pour elle.

Cliquez ici pour voir la bande annonce.

Haut de la page d’accueil