La planète des vampires
Loin des plus grandes réussites de Mario Bava comme Le masque du démon, Opération peur ou 6 femmes pour l’assassin, La planète des vampires mérite tout autant son statut d’authentique nanar de série Z que celui de vraie curiosité cinéphilique.
Cet ovni Ed Woodien, avec son intrigue ringarde et ses décors kitsch, réussi l’exploit de créer quelques ambiances réellement angoissantes grâce au joli travail du chef opérateur sur les ombres et la lumière mais aussi à cause de l’effroyable « non-jeu » des comédiens.
Le plus troublant dans tout cela, c’est que La planète des vampires est l’ancêtre d’Alien, (les deux films s’inspirent du même roman Italien : Una notte di 21 ore de Renato Pestriniero), et que certains plans du film de Ridley Scott (notamment la découverte du vaisseau épave) ressemblent bizarrement à ceux créés par Mario Bava 14 ans plus tôt !
Une vraie curiosité à découvrir !

Cliquez ici pour voir la bande-annonce.

Haut de la page d’accueil