Affiche du film The Greatest Showman
Le fabuleux destin de P.T. Barnum, célèbre entrepreneur de spectacles américain.
Mais qu’est-ce que c’est que ce cirque ?
Comédie musicale au rabais, The Greatest Showman tente de faire illusion en jetant de la poudre aux yeux de ses spectateurs.
Mais avec ses chansons stéréotypées, ses interprètes qui vocalisent avec des trémolos et des soupirs dans la voix façon RnB (les cantatrices apprécieront…), ses chorégraphies gâchées par un montage épileptique qui donne aux numéros une énergie factice, ses animaux et ses décors numériques très laids, le spectacle est en toc.
Adaptation pour le moins fantaisiste de la vie de Barnum, le scénario force sur la guimauve, le collyre dans les yeux et le politiquement correct pour nous vendre sa soupe du sacro-saint « rêve américain ».
Un potage qui plaira principalement aux enfants élevés avec les fades programmes de Disney Channel dont The Greatest Showman semble s’inspirer (comme le confirme la présence des acteurs de seconde Zone : Zac Efron et Zendaya) ou les adolescents branchés en permanence sur Fun Radio ou les télé-crochets du type The Voice.
Vous trouvez que Moulin rouge ou La La Land ne sont pas des comédies musicales réussies ? Essayez The Greatest Showman pour voir…