Affiche du film War dogs
Profitant de la guerre en Irak, deux amis d’enfance vont s’improviser courtiers en armement, vendant sans état d’âme des équipements militaires, comme d’autres des petits pois. Pour le plaisir du fric facile.
Mais enivrés par le succès de leur petite entreprise qui ne connait pas la crise, leurs magouilles vont vite devenir incontrôlables.
Le réalisateur de Very Bad Trip était-il l’homme de la situation pour adapter cette incroyable affaire inspirée d’une histoire vraie ? La question se pose en regardant War Dogs qui préfère s’attarder sur les tribulations de ses deux dangereux inconscients sans vraiment remettre en cause les dérives guerrières du gouvernement Bush et les pratiques douteuses du Pentagone.
Si le film se laisse suivre, c’est surtout grâce aux compositions plaisantes de ses deux interprètes, notamment Jonah Hill en bedonnant fan du Tony Montana de Scarface. Pour le reste, le pamphlet attendu reste bien consensuel et la leçon de morale (plutôt douteuse) de rigueur.