Affiche du film Pan
Le nouveau film de Joe Wright n’a rien de la PANacée tant attendue dans le domaine des multiples adaptations hollywoodiennes cherchant à nous vendre les origines de tels ou tels personnages de contes de fées
Si le cinéaste utilise bien toute la PANoplie propre au Pays Imaginaire, son approche du sujet laisse un peu PANtois car plus proche de la PANtalonnade que de la féérie.
Des grotesques chansons de mineurs adaptant des airs connus (notamment la chanson de Nirvana : « Smells Like Teen Spirit »), aux effets spéciaux plus lourds qu’une attaque de PANzers, en passant par des acteurs aussi inexpressifs que des PANtins (à l’image de Garrett Hedlund qui joue le rôle de Crochet), le film manque constamment de PANache.
PANade temporaire ou véritable PANne d’inspiration pour le réalisateur d’Orgueil et préjugés, qui ne parvient ici à surprendre qu’en de rares occasions !
Un résultat PANtouflard qui risque fort de lui coûter un PANPAN cucul au box-office.

Cliquez ici pour voir la bande annonce.

Haut de la page d’accueil